A.I

C’est fait!

Retournez-vous! Ouvrez vos grands yeux humides et regardez VRAIMENT autour de vous. La guerre des mondes est là (n’y voyez, je vous en supplie, aucune allusion aux lutins bessoniens ou aux champignons spielbergiens). Et le pire c’est que ce n’est pas nous qui gagnons! Les machines ont pris le pouvoir sans même que nous n’y fassions attention. Ma grand-mère déjà me disait hier qu’elle se trouvait séquestrée par celles qui délivrent les tickets de métros. Les personnes âgées sont les premières victimes! Mais surtout, ces machines prolifèrent, se modernisent et gagnent en compétences. Bientôt ils n’y aura plus de caissières grincheuses au regard vide pour nos courses, plus de conducteurs de métros, plus de pompistes… et quand il n’y aura plus personnes? Nous auront perdu! (Pendant ce temps là les Shadocks pomperont encore). Au Japon déjà les infirmières s’appellent Yurina, chez IBM ont embauche le réceptionniste Asimo, Médor s’est vu chouré son coussin par Aibo et grâce à la NASA les machines vont déjà à la conquête de l’univers…

—–> sur la photo: Twendy-one le robot aide-personne japonnais. (Il vous regarde même dans les yeux en vous apportant le ketchup).

Campagne chatroulette

Une campagne amusante sur Chatroulette. On peut lire sur la pancarte: « BINGO. You are now in touch with a HIV infected person. Don’t play Russian roulette in real life ». Cette action est réalisée par Condomerie, une boutique de préservatifs d’Amsterdam.

une souris nommée forest.

Histoires de Strings

On se promène sur le net quand il pleut dehors et parfois on tombe sur quelque chose de bien. En l’occurrence ici, c’est sur le travail de Sébastien Preschoux que je suis tombée. Ce graphiste/artiste de 34 ans (français) à développé un travail autour de la ligne. Son truc à lui c’est de se galèrer la vie en produisant manuellement et avec des matériaux traditionnels ce que des machines feraient en un instant. Un roy lichtenstein moderne en somme.




Et puis de fils en aiguilles (ahaha) j’ai trouvé le travail de Teo Pirisi (Moneyless). Un peu le même délire que notre parisien des forêts mais à la sauce italienne et dans des lieux un peu glauques. Mais son travail se rapproche plus du graffiti que de l’art graphique (chipotons chipotons). Il fait du graffiti en suspension. L’avantage c’est que s’il se fait prendre il n’aura pas besoin de frotter.


Stephen King

J’aime beaucoup Stephen King, et j’aime beaucoup le graphisme alors c’est avec plaisir que j’ai fait la découverte de l’oeuvre de Nick Tassone. En effet, ce designer à réalisé une série de visuels pour illustrer les couvertures de l’écrivain, le tout dans un style minimaliste très efficace en rapport avec le récit.

Nick Tassone est un jeune graphiste américain, mais il a déjà travaillé pour MTV ou le site de vente en ligne de t-shirts et accessoires Threadless. Actuellement, il est en poste pour Reporter Magazine.

On peut se procurer ces affiches ici

Mais pourquoi est-il si méchant?


Les chats n’aiment pas les chiens, le feu n’aime pas l’eau, les enfants n’aiment pas les brocolis et les graphistes n’aiment pas la Comic Sans. C’est comme ça, c’est la nature (et c’est très bon avec les endives).

 

Hum restons sérieux…ou pas d’ailleurs, parce que la Comic Sans justement ce n’est pas une police sérieuse, d’autres diront même qu’elle est l’équivalent du smiley. Comic Sans est une police de caractère appartenant à Microsoft. Ses formes rondes, ses caractères irréguliers, la largeur du trait, toutes ses caractéristiques en font une police unanimement détestée par les graphistes. Mais allez savoir pourquoi, peut-être parce que c’est la seule police « fantaisie » livrée avec Microsoft Windows, tout le monde l’utilise, du prof de math pour son résumé de cours, à l’association pour ses affiches. Le problème avec la Comic Sans c’est qu’elle est trop sympathique. Du coup les gens se sont mis à l’utiliser un peu partout, pour des faires parts de décès, pour des petites annonces, pour des revues médicales… C’est devenu le symbole de la police populaire, de la police du BOF.  Alors quand on sait que c’est la joyeuse idée de Mr Connare, on commence à trouver ça un peu de trop… ça fait pas très sérieux. Le Time magazine l’a d’ailleurs classée parmi les 50 pires inventions.

L’utilisation de la comic sans est pour le graphiste un acte de désespoir (ou un suicide social) et une faute de goût impardonnable, à tel point que « Happiness Brussels » ne souhaite engager des graphistes qu’a la condition qu’il « détruisent » cette police de leur ordinateur. Pour se faire ils ont développés une application à télécharger sur:http://www.comicsansdestroyer.com/

Pourrait-on désinventer la Comic-sans?

Le site officiel anti Comic Sans: ici
La version française:

e-djing


Aujourd’hui, si vous allumez votre radio (ou plus hight-tech, si vous vous connectez sur la radio live de fun radio) à 12h, vous pourrez assister au lancement de la nouvelle plateforme de mixage en ligne E-Djing, le premier produit de Djit.
E-DJing et son service e-DJing MIX de platine de mixage en ligne est une plateforme communautaire 2.0 qui réunit les passionés de musique et les DJs amateurs autour de l’univers et du son clubbing.

A tester et à surveiller, c’est peut être votre future plateforme favorite.
e-djing