Hoverboard : ca existe!

Gééééniaaal! On vit vraiment dans une époque formidable non? Un huluberlu imagine un truc qui semble impossible, futuriste ya un demi siècle, un truc de science-fiction et POUF, on le réalise.

C’est ce genre de chose qui font qu’au final on peut ne pas perdre complètement foi en l’humanité et dans sa soif d’inventer, d’explorer l’arbre des possibles.

 

Publicités

Des MP3 d’occaz’

ReDiGi est un site spécialisé dans… la vente de MP3 d’occasion.

Bon là déjà, si vous vivez dans le même monde étrange que moi vous vous dites : whaaat?
Oui parce que dans le meilleure des monde dans lequel nous évoluons, nous savons tous, obéissants citoyens,
que fouiner dans des magasins de revente c’est légal et simple, mais que dès que l’on touche au commerce,
et à la « propriété » des éléments dématérialisés c’est beaucoup plus périlleux!
C’est pas comme si on passait 50% de son temps dans le monde numérique quoi!
Reprenons l’analogie :

Un CD, ou vinyl, ou une cassette (la beauté du vintage), on l’achète, on écoute les musiques qu’ils contiennent, on les oublis dans un tiroir et on les revend sur la brocante de mémé.
Jusque là, ni Adopi ni Big Brother n’ira vous embêter. Pourtant on vend quoi au juste? Un support ou une musique?
Au final, on écoute des ondes sonores, et c’est pour écouter ces ondes sonores en effet qu’on va aller sur la brocante acheter les supports qui les contiennent.
Sauf que, dans ce monde étrange, si ces ondes ne sont pas gravées dans une bande magnétique ou autre, vous pouvez pas les vendre…

Alors que fait ReDiGi?
C’était noble, c’était beau mais c’était hors la loi. On va brûler ReDiGi!

Redigi : des MP3 d’occasion!

Redigi : des MP3 d’occasion!

Un article géant sur le responsive design

Le responsive design? Mais qu’est-ce que c’est que ça? Et bien les amis, ce n’est rien d’autre que l’Avenir! Une nouvelle philosophie conceptionelle (quoi comment ça ce mot existe pas?). Bref, je m’emploi seulement à vous intriguer avec mon histoire, allez simplement sur ergonomie-interface.com et vous comprendrez comme le monde de l’internet mondial et universel est fascinant de progrès.

Panell

Ce matin, en partant travailler, comme chaque matins, je prend le métro surpeuplé, l’esprit encore dans le brouillard, jusque là, rien de nouveau sous le néon.
J’ai quand même décoché un sourire quand j’ai vu une affiche pour je ne sais plus quelle société d’assurance ou un truc comme ça, avec la tête d’une mamie à laquelle on a affublé une paire d’yeux un peu cartoon qui rend vraiment l’image comique.
Des interventions sur les affiches du métro il y en a! Mais se hisser jusque là-haut pour coller deux petite sphères il faut le vouloir. C’est sans compter qu’il y en a plein des comme ça. J’en ai déjà compté 3 seulement sur mon trajet! Intriguée je me suis documentée et il s’agirait en fait de l’oeuvre d’un collectif de jeune gens réunit sous le nom « PANELL ». J’ai pas compris grand chose sur leur thumbler mais ça a au moins le mérite d’être suffisament « bizzare » dans le train train quotidien pour être remarqué.

Gif façon 3D

Par Dain Fagerholm

CSS working group

Il y a 2 mois de cela, je me suis rendue à la cantine. Rien de bien folichon pourrait-on dire mais c’est parce que je ne vous ai pas encore dit de quelle cantine il s’agissait.

Dans celle-là, pas de haricots verts flasques ni de poissons panés, mais des gens très très intéressants qui sont là pour vous servir des débats et des conférences autour du monde numérique. Nous nous sommes dit avec ma chère coéquipière Emilie Coquard que le menu du CSS Working Group pourrait être goûtu et nous nous somme donc installées au milieu des geeks éclairés* de Paris.

Alors même si on se demandait ce qu’on faisait là et qu’on à entendu environ 30 fois le mots « implémentation » avant de déduire qu’il devait s’agir d’une version « finalisée » des différents « modules » et systèmes, on était très fières de représenter la communauté des graphistes. On a rencontré le créateur du CSS, un vieux monsieur avec des lunettes très souriants et on a aussi découvert que l’actualité du CSS ne tenait que dans les mains d’un trentaine de personnes! Vraiment impressionnant!

Bref voici mes notes :

Invention du CSS : 1998

aujourd’hui : CSS 2.1

futur imminent : CSS 3

Le CSS 3 apporte pleins de nouveautés vraiment importantes et attendues depuis longtemps comme CCS Text 3 et CSS font qui permettra d’utiliser des typo open-type et toutes les fonts que l’on voudra, en petites capitales, en exposant…, CSS image values qui permet des effets visuels assez géants et très proches de ce qu’on pourrait avoir avec des librairies javascript.
On pourra aussi avoir des modules (CSS exclusion, shape, region) capables de tenir lieu d’outils de mise en page vraiment plus avancés que ce qu’on peut connaître aujourd’hui. Un vrai petit InDesign du web!
Parmi les membres du CSS Working Group, on retrouve des personnes travaillants chez les plus grands moteurs de recherche comme Mozilla ou Opéra.
Opéra développe d’ailleurs un outil CSS permettant non pas d’avoir une page qui se scroll verticalement dès que le contenu dépasse l’écran d’affichage mais de générer des pages supplémentaires.  Cet outils est orienté tablettes et smart phone (Opera reader).
On a aussi pu découvrir Media Queries par Mozilla qui est un petit bijoux de CSS et qui permet à une page web de s’adapter automatiquement au format de la fenêtre. Concrètement, la mise en page et le style CSS changent selon les dimensions de la fenêtre d’affichage de la page. Fascinant!

*Le geek éclairé est un geek dont la peau peu parfois bénéficier de la lumière du jour.